Morrowind

De Le wiki The Elder Scrolls Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher

Lieu
Morrowind

Morrowind.jpg
Type de lieu : Province
Emplacement : Tamriel
Faction :


Morrowind, autrefois appelé Dwemereth, Resdayn puis Dunmereth, est une contrée volcanique de Tamriel située au Nord-Est.

Cette contrée est celle des Dunmers ou Elfes Noirs , et le moins que l'on puisse dire est qu'elle peut paraître étrange aux voyageurs. Les Elfes y chevauchent des insectes géants, et des esclaves sont utilisés en grand nombre aux tâches les plus diverses.

Géographie

Morrowind est formée d'une grande partie continentale entourant partiellement une immense île volcanique nommée Vvardenfell. Le Mont Écarlate s'élève au centre de l'île. Par temps exceptionnellement clair, il est même possible d'en distinguer le sommet de se volcan en activité depuis Almalexia, 400 Km plus au Sud.

Les paysages en Morrowind sont très variés et uniques, on y trouve de grande plaines herbeuses sur lesquelles poussent des champignons géants, des marécages, ... mais aussi des terres désolées volcaniques couvertes de cendres et de torrents de lave.

Les paysages uniques de Morrowind sont accompagnés d'une faune et d'une flore toute aussi unique. On y trouve notamment des insectes et crustacés géants dont la chitine sert aux autochtones dans l'artisanat. Les étrangers trouveront sans doute que tout ce qui n'est pas un Dunmer essayera de les manger.

Culture

Morrowind est le pays des Elfes Noirs, mais ils préfèrent qu'on les nomme Dunmers, ce qui dans la langue aldmeri signifie "Peuple Sombre". Cependant les Dunmers sont très isolés culturellement des autres Mers (Elfes). Bien qu'il pratiquent le culte des Ancêtres, tout comme les Altmers ou les Bosmers, cela se fait de manière bien différente. Mais la plus grande différence est sans doute qu'alors même que Daedra signifie en aldmeri "pas nos Ancêtres", tandis qu'ils vénèrent les Aedra ("nos Ancêtres"), les Dunmers font l'exact contraire. Dans la langue dunmeri, Daedra signifie "nos plus forts Ancêtres". La langue dunmeri est d'ailleurs très différente de la langue aldmeri, et emprunte non seulement beaucoup de vocabulaire à la langue daedrique, mais aussi son alphabet.

Morrowind, si elle est remarquable par sa faune, sa flore et sa topologie uniques, possède un patrimoine culturel radicalement différent du reste du continent. De nombreuses ruines dites daedriques parsèment le paysage. Ce sont en réalité d'anciens temples dédiés au Daedra, qui ont toujours eu une importance toute particulière en Morrowind. L'architecture des Dunmers se retrouve nulle part en Tamriel. Et même au sein du peuple Dunmer, il existe de nombreux style différents, et on n'observera pas la même architecture à Longsanglot, Blamora ou Port Telvannis. Alors que l'architecture urbaine du coeur du pays sera de style Indoril, mêlant de hauts murs de pierre et des toits pointus, le style Redoran s'inspire des éléments naturels des Terres-Cendres, faisant ressembler les maisons d'Ald'ruhn à des insectes ou à des crustacés géants. Le style Hlaalu est très proche de l'ancien style architectural vélothi des Chimer, et ils allient de hautes tours carrées à des maisons basses aux toits plats. Du côté des Telvannis, on sera cependant emporté dans un autre monde, les habitants vivants dans des maisons-champignons de diverses formes, les places publiques étant constituées de racines et de rhizomes. Les Seigneurs Telvannis habitent de très hautes tours champignons, qu'ils font pousser à l'aide de magie.

L'apparence physique inhabituelle des Dunmers est en parfait accord avec la contrée. Bien qu'ils ne quittent que rarement leur région, leur teint gris et surtout leurs yeux couleur rouge les rendent aisément reconnaissables à qui n'en a jamais vu. Farouches, ils méprisent les races non elfiques, ne les considérant pas autrement que comme des bêtes de somme tout juste bonnes à leurs travaux, mais se considèrent également supérieurs aux autres Elfes, qu'ils jugent décadents et pervertis.

La politique chez les Dunmers est principalement aux mains des Grandes Maisons qui règnent sur les différentes régions de la provinces. ces Grandes Maisons sont au nombre de cinq et se divisent le territoire de manière plus ou moins équitable. Culturellement, ces cinq maisons correspondent à des stéréotypes dans l'esprit des habitants de Morrowind. Ainsi, alors que la Grande Maison Drès et la Grande Maison Hlaalu regrouperaient des marchands et des diplomates, la Grande Maison Indoril et la Grande Maison Redoran seraient constitués de pieux guerriers et de dévôts du Temple. La Grande Maison Telvanni regrouperait quant à elles les mages les plus puissants de Morrowind. Cependant, malgré la relative vérité qui se cache derrière ces clichés, il faut savoir que Les Grandes Maisons sont bien évidemment constituées de tous les types d'individus nécessaires au fonctionnement politique qui leur échoit.

Des dizaines de maisons mineures sont vassales des ces Grandes Maisons, et alors que les Grandes Maisons sont souvent immuables dans leurs opinions politiques et leurs choix, les maisons vassales peuvent changer d'allégeance plus ou moins facilement selon les cas, à la manière des diverses seigneuries des brétons, qui peuvent changer de royaume selon les circonstances. Ces maisons regroupent des clans, ou des familles, et sont hiérarchisées à la manière des Grandes Maisons qui leur sont suzeraines.

Le Temple des Tribuns est l'organisme religieux de Morrowind. La Croyance en ALMSIVI, le Tribunal, est omniprésente chez les Dunmers, qui se rendent quotidiennement au temple local pour prier et vénérer Vivec, Almalexia et Sotha Sil, les Tribuns. Les Dunmers font parfois des pèlerinages sur les lieux où le Seigneur Vivec a fait des exploits, notamment sur l'île volcanique de Vvardenfell, ou se trouve la ville du Tribun. La Coeur religieux de Morrowind reste cependant Longsanglot, ou réside le Tribun Almalexia. Sotha Sil ne possède pas de centre urbain qui lui est dédié.

Les Cendrais sont des Dunmers nomades, organisés en tribus. A la tête d'une tribu se trouve le Khan des Cendres, chef de la communauté constituée de chasseurs, d'éleveurs et de cueilleurs. La Sage-femme est le conseiller spirituel de la tribu, et même le Khan des Cendres respecte toujours son choix. Les Cendrais vouent en général une haine viscérale à leurs frères sédentaires, haine qui leur est retournée de manière égale par les citadins. En effet, les Cendrais ne croient pas en ALMSIVI, le Tribunal. Ce sont pour eux de faux dieux, et leur religion est une sorte de messianisme dans lequel il attendent la réincarnation de Nérévar, le Nérévarine, qui viendra mettre à terre ALMSIVI. Ils sont pour cette raison détestés par le Temple, qu'ils détestent en retour pour les mêmes raisons. Cependant les Cendrais restent plus ou moins intégrés au peuple Dunmer, à qui ils fournissent leurs produits de l'élevage, des peaux, de la viande, ainsi que ce qu'ils récoltent, en échange de quoi ils obtiennent boissons, tissus, et autres objets.

Histoire

C'est au cours du méréthique moyen que les Chimers, "Ceux qui ont changé" en aldmeri, furent parmi les premiers elfes à avoir quitté le tronc commun des Aldmers. Ce départ avait été motivé par leur croyances ; alors que les Aldmers vénéraient les Aedra ("nos Ancêtres" en aldmeri) et rejetaient les Daedra ("pas nos Ancêtres"), les Chimers, sous l'impulsion du prophète Véloth, entamèrent un voyage au travers de Tamriel qui les mena en Dwemereth, contrée volcanique du nord-est du continent. Les Dwemers vivaient vraisemblablement en plusieurs royaumes plus ou moins souterrains, dont l'un s'étendait dans la région nommée Vvardenfell ("Cité du Bouclier" en dwemeri) ; les Chimers s'installèrent à la surface, et commencèrent à bâtir leur civilisation.

Les Dwemers et les Chimers étaient deux peuples très différents. Alors que les Dwemers étaient agnostiques et avaient foi en des notions plus qu'en des divinités, les Chimers vénéraient les Daedra ("nos plus forts Ancêtres" en dunmeri) et des tensions existèrent à divers moment de leur histoire commune. en 1E 240, les guerriers nèdes envahissent la région de Morrowind, jetant les bases du Premier Empire Nordique. Acculés, les Chimers font appel aux Frères de la Discorde pour vaincre cet ennemi nouveau que l'on considérait alors comme démoniaque. Purent reprendre les querelles dwemero-chimers.

En 1E 401, les nordiques de Bordeciel tentèrent à nouveau de conquérir Morrowind. Ces terribles guerriers et leurs généraux connaissant le Thu'um ne pouvaient être vaincus que par l'alliance des Chimers et des Dwemers. Les deux peuples elfiques combattirent côte à côte l'envahisseur humain pendant près de quinze ans, sous le commandement d'Indoril Nérévar le Chimer et de Dumac Nain-orque le Dwemer. Suite à cela, les Chimers et Dwemers restèrent alliés et formèrent le royaume de Resdayn. Cela ne plut pas à tout le monde, les Dwemers du clan Rourken s'exilèrent en Volenfell, l'actuelle région de Lenclume (Volenfell signifiant "Cité du Marteau" en dwemeri).

C'est peut-être à cette époque que la chute d'une météorite fut l'occasion pour Vivec de faire la preuve de ses pouvoirs. Il stoppa Baar Dau qui allait s'écraser sur la ville de Vivec en plein vol, et après une remarque de son ami Nérévar, Vivec nomma le rocher le Ministère de la Vérité.

Cependant, le désaveu des Dwemers pour le culte des Ancêtres au profit d'une culte de la technologie scella le destin de Resdayn. Les Dwemers tentèrent de créer leur propre dieu, le Numidium, à l'aide du Cœur de Lorkhan, et les Chimers ne purent accepter cette hérésie. La Guerre du Premier Conseil éclata en 1E 668 opposant les Chimers aux Dwemers. Ce fut un conflit long et sanglant, que relatent de nombreux récits des Chimers ou des Dwemers, et qui participa à la fois à l'édification d'une civilisation, et à la destruction d'une autre.

Les Chimers prirent le dessus lors de la bataille du Mont Écarlate, lors de laquelle plusieurs chose d'importance se passèrent. des nordiques et même des orques y participèrent en plus des Chimers et des Dwemers. Cependant, le déroulement des évènements restent peu clairs. Dumac fut tué par Nérévar et Kagrénac, un grand ingénieur Dwemer (que l'on peut assimiler à un grande prêtre selon leurs croyances) utilisa ses outils Lamentation, Broyeur et Garde Spectrale pour activer le Numidium. Mais tout ne se déroula pas comme prévu et tous les Dwemers, sans exceptions, disparurent de la surface de Nirn, instantanément. Certains disent que c'est Nérévar lui même qui aurait utilisé les outils de Kagrénac pour faire disparaitre les Dwemers à l'aide du Cœur de Lorkhan, suivant les conseils d'Azura dont il était le champion (Indoril Nérévar Astre-Lune).

Après cette victoire, les généraux et conseillers de Nérevar, Almalexia, Sotha Sil, Dagoth Ur et Vivec trouvèrent les outils de Kagrénac et comprirent leur puissance. Almalexia, Sotha Sil et Vivec voulurent s'en accaparer afin de contrôler le coeur de Lorkhan, mais Nérévar et Dagoth Ur y étaient opposés. Ils assassinèrent alors Nérévar dans le plus grand secret et utilisèrent la puissance des outils pour se changer en dieux, devenant ALMSIVI, les Tribuns. Dagoth Ur subtilisa alors les outils de Kagrénac et s'enferma sur le Mont Ecarlate. La transformation en divins d'Almalexia Sotha Sil et Vivec fut comprise comme une trahison par les dieux des Chimers, les Daedra et Azura punit alors tout le peuple Chimer, changeant la couleur de la peau des elfes, ainsi que la couleur de leurs yeux. Ils devinrent les Dunmers et leur contrée Dunmereth. Le Mont Écarlate, lié au Cœur de Lorkhan entra alors en une énorme éruption qui changea le paysage de la contrée à jamais, créant la mer intérieure, et faisant de Vvardenfell une immense île volcanique, emplie de ruines Chimers et Dwemers.

Le Tribunal régna alors sur Dunmereth pendant de nombreux siècles, se faisant vénérer par leur peuple comme des dieux et créant leur propre Temple remplaçant ainsi les cultes des Daedra. Tous ignoraient bien sûr la trahison des Tribuns envers Nérévar, qui était très aimé des anciens Chimers. Nérévar fut même canonisé et devint l'un des saints du Temple. Cependant, certains Dunmers nomades, les cendrais, refusèrent de quitter les anciennes traditions. Ces derniers avaient été prévenus par Alandro Sul, un ami de Nérévar, de la trahison des tribuns. Ayant assisté au meurtre cruel, Alandro Sul s'était exilé parmi les peuples nomades et leur avait transmis la vérité. Les cendrais croient depuis que Nérévar reviendra un jour en la personne du Nérévarine, réincarnation de leur héro. Ils sont à cette raison pourchassés et réprimés par le Temple, bien qu'ils continuent à commercer avec les Dunmers sédentaires.

Les Tribuns, quant à eux, allaient se ressourcer en secret auprès du Cœur de Lorkhan, une fois par an. Ils continuèrent à être adorés en tant qu'incarnation des anciens dieux. L'anticipation de Vivec fut Méphala, celle de Sotha Sil fut Azura et celle d'Almalexia, Boéthia. les autres Daedra qui étaient vénérés par les Chimers furent rejetés, et quatre d'entre eux constituèrent alors la Maison des Troubles, dont les quatre coins étaient Molag Bal, Mérhunes Dagon, Shéogorath et Malacath. Ces quatre Daedra furent ainsi les vecteurs du mal, mettant le peuple Dunmer à l'épreuve selon la doctrine du Temple. Dagoth Ur fut diabolisé et désigné comme l'assassin de Nérévar.

Les cendrais mis à part, marginalisés par le Temple, tous les Dunmers sont de fervents adeptes des Tribuns.

Les premières invasions akaviroises datent de 1E 2703, sans que Dunmereth ne soit visiblement touchée. C'est l'empereur Reman Cyrodiil qui vainc les akavirois à la bataille du Col-Clair, dans les Montagnes Vélothi, quelque part à la frontière de Bordeciel, de Morrowind et du Nibenay.

En 1E 2840 s'engage une très longue guerre entre Cyrodiil et Morrowind, nom donné par les impériaux à Dunmereth. C'est la Guerre de Quatre-Vingts Ans. Ce long conflit vit de nombreuses batailles, certaines connues, d'autres moins. La guerre entre Morrowind et Cyrodiil sera fondatrice de l'Empire de Tamriel, et de l'ouverture d'une nouvelle ère. Reman II est tué au combat en 1E 2851, et Reman III devient empereur, continuant la guerre avec Morrowind. 1E 2920 fut une année décisive sur beaucoup de points. La forteresse dunmer d'Ald Marak fut capturée par le Prince Juilek, le fils de l'empereur, ce qui força Vivec à mener des négociations de paix, après quatre-vingts ans de guerre. Mais alors que l'armistice allait être signée, de manière favorable à Morrowind, Juilek fut assassiné lors d'une escarmouche dans le Marais Noir, et la Morag Tong assassina l'empereur Reman III. La lignée impériale n'étant plus, ce fut le Potentat Akavirois Versidue-Shaie, qui avait ourdit ce complot afin de prendre le pouvoir, qui rencontra Vivec et mit fin à la Guerre de Quatre-Vingts Ans.

La même année (2920) les Daedra se déchainent sur Tamriel, et alors que Sotha Sil, un des Tribuns, également membre de l'Ordre Psijique, avait conclu un accord avec eux, les empêcahnt désormais de venir librement sur Nirn, Mérhunes Dagon attaque la ville de Longsanglot en Morrowind. Le duc Brindisi Dorom est tué au combat et il fallut les efforts joints d'Almalexia et de Sotha Sil pour vaincre le Prince Daedra, qui blessa Almalexia dans la lutte titanesque qui eut lieu. C'est ainsi que prit fin l'ère Première de Tamriel.

En 2E 324, la Morag Tong assassine le Potentat akavirois Versidue-Shaie à Senchal, en Elsweyr. Savirien-Chovak, son fils, déclare alors la Morag tong illégale sur tout Tamriel, et Morrowind fut le seul pays à conserver ce culte actif, grâce à l'appui des Grandes Maisons et du Tribunal. C'est peu après ces évènements, en 2E 358, qu'une branche dissidente de la Morag Tong créa la Confrérie Noire, qui se détacha de Morrowind ou elle était considérée comme illégale, et s'installa partout sur le continent.

En 2E 560, la Grippe Knahaten fait des ravages dans le Marais Noir et le sud de Morrowind. Cette maladie terrible impacte fortement le commerce des esclaves argoniens par les Dunmers, en plus de tuer beaucoup d'elfes.

En 2E 572, Morrowind du s'allier à ses ennemis de toujours, les nordiques, et renoncer à l'esclavage des argoniens afin de repousser une invasion akaviroise menée par Ada'Soon Dir-Kamal. Les akavirois avaient ravagé la ville nordique de Vendeaume en Bordeciel. Les armées des hommes serpents envahissant Morrowind, de grandes batailles eurent lieu. Aux Éboulis, l’armée akaviroise fut prise en tenaille entre les Nordiques et une armée Dunmers menée par Almalexia, mais l’issue de la grande bataille fut indécise jusqu’à l’intervention surprise d’une phalange de Dos-de-fer argoniens menés par trois mages de bataille reptiliens. Les lignes des Akavirois furent rompues et ils furent rejetés à la mer, où ils se noyèrent par milliers, subissant le courroux de Vivec qui les submergeait dans les eaux. Ce fut cette invasion brillamment repoussée qui créa le Pacte de Coeurébène.

Lieux

Nom Type Emplacement Jouable dans TESO
Ald Redaynia Tours Morrowind
Almalexia Villes Morrowind
Longsanglot Villes Morrowind
Montagnes Vélothi Montagnes Bordeciel, Morrowind
Vivec Villes Morrowind
Vvardenfell Îles Morrowind