Pélinal Blancserpent

De Le wiki The Elder Scrolls Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher

Pélinal Blancserpent est le Divin Croisé légendaire, il est principalement connu en temps que héros de la Révolte Alessienne et compagnon d'arme d'Alessia, au troisième siècle de l'Ère Première.

Les premières traces de Pélinal Blancserpent remontent à la fin de l'Ère Méréthique, à cette époque il est dit qu'un héros légendaire connu sous les divers noms de Pélinal Blancserpent, Harrald le Chevelu, Ysmir et Hans le Renard parcourait tout Tamriel afin de mener des guerres, fonder et détruire divers royaumes. Selon les légendes nordiques deux Compagnons d'Ysgramor ont combattus à ses côtés, ils sont connus sous les noms de Plotinu et de Tulemeht.

C'est aussi à cet âge qu'aurait vécu un dragon connu sous le nom de "Pelinaalilargus le Pragmatique", accompagnant Alduin alors que celui-ci conquérait Bordeciel. Compte tenu de la nature trouble du personnage à cette époque, la proximité entre les deux noms laisse à penser que Pélinal et Pelinaalilargus pourraient être une et même personne, ou tout du moins partager un lien.


Révolte Alessienne

Si certaines légendes expliquent qu'il serait l'un des instigateurs de la Révolte Alessienne en temps que troisième vision donnée à Alessia l'incitant à se révolter, Pélinal aurait été envoyé par Kyne à l'est de Cyrod afin d'y affronter les ayléides locaux. Après les avoir vaincu il se serait joint à la rébellion menée par Alessia.

Dès lors il devint un acteur majeur de la révolution, menant un véritable pogrom contre les elfes, la puissance et les exactions de Pélinal seraient telles que nombre de dieux en furent horrifiés et durent agir contre lui. Notamment il déplaça le conflit jusque dans les royaumes khajiiti, prenant les hommes-félins pour une espèce d'elfes, ce serait Alkosh lui-même qui repoussa Pélinal pour protéger son peuple.

Durant cette période Pélinal s'attacha à certains de ses compagnons d'armes de façon passionnelle, comme avec Morihaus ou encore Huna un de ses hoplites. Sa passion était si forte qu'à la mort de Huna Pélinal entra dans un accès de folie où il aurait ravagé de grandes portions de territoires allant de Narlemae à Celediil. Les accès de folie destructeurs de Pélinal sont notables et certains semblaient avoir une source plus métaphysique que matérielle comme il semblait croire s'en prendre à Aka.

Mais en dehors de ses accès de folie, Pélinal semblait préférer les duels contre les chefs de l'Ayleidoon plutôt que de participer aux batailles. Notamment en 1E 243, il se rendit seul dans la Tour d'Or Blanc. Avec l'aide des dieux et des saintes Reliques du Croisé, Pélinal combattit Umaril, le roi-sorcier des Ayléides, et le tua. Pélinal a été emmené par les Ayléides après son combat contre Umaril et son corps a été découpé en huit morceaux éparpillés dans leur royaume. Après la chute de la Tour d'Or blanc, son ami Morihaus l'indomptable a trouvé la tête de Pélinal que la magie des Ayléides maintenait en vie pour mieux le tourmenter. À sa mort, il prophétisa le retour d'Umaril.


Chevaliers des Neuf et le Divin Croisé

Il a également aidé le Champion de Cyrodiil à trouver le sanctuaire des chevaliers des Neuf. Cela fait le Champion retrouva les pièces de son armure et, avec l'aide des huit chevaliers vainquit Umaril, celui-la même dont Pélinal avait prédis le retour.


Nom et titres

Le nom de "Pélinal" est d'origine elfique, se traduisant en "glorieux chevalier", mais ce nom peut être vu comme étant une déformation de Pelin-El qui lui se traduit en "L'étoile devenue chevalier". De plus Pélinal dispose de plusieurs titres : il fut Pélinal Blancserpent parce que sa main gauche tuait plus rapidement que l'éclair ; il fut Pélinal le Sanglant car il buvait du sang lors de ses victoires ; il fut Pélinal le Rebelle car il incarnait le visage des croisades ; il fut Pélinal le Triomphateur et le sens de ces mots finit par se confondre car les hommes armés remerciaient les Huit en voyant sa bannière sur le champ de bataille ; il fut Pélinal le Sermonneur parce qu'il était prompt à admonester ses alliés qui utilisaient des tactiques contraires aux siennes (la doctrine de l'épée) ; enfin, il fut Pélinal Trois, que ce fût parce que selon certains il s'était réincarné deux fois auparavant, ou plus simplement qu'il fut la troisième vision donnée à Alessia dans ses prières de libération.


Nature et origine

Outre l'hypothétique nature draconique de "Pelinaalilargus le Pragmatique", Pélinal a été reconnu par les Nordiques comme étant un shezarrine, c'est à dire une incarnation de Shezarr. Capable d'ouvrir sa poitrine, il aurait pour cœur un diamant rouge faisant de lui un être de type cyborg, s'il n'est pas entièrement machine : notamment dans sa main gauche il posséderait un pouvoir phénoménal.

De part son armure, de sa connaissance de Reman le Cyrodiil et de ses multiples apparitions dans le début de l'histoire, est née une hypothèse faisant de lui un voyageur temporel, provenant du futur.